visiter la ville de quebec

Visiter Québec et ses alentours : la ville “So Frenchie” d’amérique

Par

Aujourd’hui, je vous convie à une petite visite de Québec City. Digne représentante de l’Amérique française au Canada et seule ville fortifiée au Nord des Etats-Unis.

Une ville qui a su jongler avec modernisme et héritage historique pour en retirer une subtile harmonie à l’image de l’atmosphère dégagée par le quartier du Vieux-Québec, classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO

Entre culture cosmopolite et lieux mémorables, découvrez les charmes illimités de la dynamique capitale québécoise !

Top 5 des incontournables à Québec

On trouve des lieux emblématiques de la Nouvelle-France à chaque coin de rue et si je voulais tous vous les présenter, on n’en finirait pas. Du coup, j’ai choisi de vous révéler les 5 endroits à ne pas manquer. À vos baskets ! 

La Terasse Dufferin & ses secrets

À notre arrivée, le bus nous a déposé dans la Haute-Ville, au pied du Château Frontenac. L’architecture et la prestance de cet hôtel de luxe nous ont subjugués. Dans la prolongation de l’édifice, nous avons découvert la mondialement connue terrasse Dufferin et sa somptueuse vue sur le fleuve Saint-Laurent et la Basse-Ville.

dufferin quebec

Une autre surprise nous attend au cours de cette promenade sur le belvédère ! Trois lucarnes en prisme de verre, installées sur l’esplanade, révèlent ce qui se cache sous le parterre en bois : les vestiges archéologiques des Forts et Châteaux Saint-Louis. Une rare découverte que l’on peut visiter virtuellement sur des bornes in situ ou en arpentant les ruines de façon autonome.

Quartier du Petit Champlain & Vieux-Québec

Pour rejoindre le quartier francophone de la terrasse Dufferin, deux possibilités : le funiculaire ou l’escalier Casse-Cou pour les plus téméraires !

Arrivé au bout, on peut commencer à déambuler sur les rues pavées du Petit Champlain jalonnées par des immeubles de deux ou trois étages rehaussés par de grandes cheminées sur les toits témoignant de l’influence architecturale française.

Pour la petite anecdote, le quartier du petit Champlain à été baptisé ainsi en hommage à Samuel de Champlain, fondateur de Québec en 1608 et 1er gouverneur de la Nouvelle-France. Il est aisé de se laisser happer par l’atmosphère pittoresque et euphorique de la plus vieille artère commerciale francophone du Canada. Idéale pour magasiner, on y trouve de grands noms de la mode, des créateurs en tous genres, des artisans du cuir et des lainages.

quartier petit champlain

En voyant la Place Royale, berceau des fondations de Québec, on reprend nos esprits ! On se recentre alors sur notre découverte du Vieux-Québec. À quelques pas, on se retrouve face à la gigantesque fresque de l’histoire du Québec où une dizaine de personnages importants y sont figés ! Avis aux amateurs, d’autres œuvres de ce type se cachent un peu partout dans la ville. Il suffit d’ouvrir les yeux et de rester aux aguets !

fresque dans la ville de quebec

Au niveau de la rue de Buade, on peut observer l’Hôtel de Ville.Face à lui, se dresse la Cathédrale Basilique Notre-Dame de Québec. Monument historique, pionnier de la foi catholique au Québec, hébergeant le siège diocésain de la région. On peut même y voir  la crypte où repose les évêques et gouverneurs de l’Est canadien. 

eglise royale

Le vieux port

Bordé par la Place des Canotiers, un parc urbain entre végétations et geysers d’eaux qui offre une vue d’ensemble sur le Petit Champlain, le Château Frontenac et le Vieux Port. Un endroit adéquat pour prendre une petite pause bien méritée après avoir flâné dans les rues du Vieux Québec !

vue port de quebec

À la nuit tombée, le Vieux-Port se transforme en un endroit féerique et lumineux grâce au spectacle Aurora Borealis de Robert Lepage et Ex Machina. Une projection magique et envoûtante sur les silos de la Bunge qu’il sera encore possible de découvrir jusqu’en 2027. Après, il faudra partir à la recherche des véritables aurores boréales. Avec de la chance, vous aurez la joie de les voir danser au-dessus de vos têtes rien que pour vous !

Les plaines d’Abraham

Célèbre lieu d’affrontement entre Français et Britanniques, les plaines se sont transformées en un parc urbain arborant fièrement les couleurs chatoyantes des fleurs et autres végétaux qui y prospèrent. En plus d’être le poumon de la ville, les plaines d’Abraham accueillent de nombreux événements internationaux et culturels.

abraham plaine

À l’année, les plaines abritent le Musée National des Beaux-Arts de Québec reconnaissable par son architecture géométrique, moderne et épurée. Un bâtiment fait de verre qui laisse entrer la lumière sur les infrastructures intérieurs pour le plus grand plaisir des yeux !

Adjacente aux plaines d’Abraham, on peut découvrir la Citadelle, la plus grande forteresse britannique érigée en Amérique du Nord. Son accès est réglementé, car la base militaire est encore active. Toutefois, des visites guidées sont accessibles à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur l’histoire militaire de la ville. 

La colline parlementaire

À son sommet, on peut y visiter gratuitement l’Hôtel du Parlement où siège l’Assemblée Nationale québécoise. Un bâtiment à l’architecture unique, agrémenté de 26 statues à l’effigie des hommes et femmes marquants de l’histoire de la région.

le parlement quebec

Au sein du parc arboré qui entoure l’édifice, on peut observer la Fontaine de Tourny et ses 43 jets d’eau. Un ornement bordelais qui a été offert à la ville à l’occasion de son 400ème anniversaire !

fontaine tourny

Une fois sur la colline parlementaire, je vous invite à vous rendre au dernier étage du bâtiment Marie-Guyart pour accéder à l’Observatoire du Québec. Celui-ci trône à 221 mètres d’altitude et vous offre une vue 360° sur la capitale moyennant 15 $. 

Pour retourner à la Haute-Ville, traversez la Grande Allée pour pouvoir passer sous La Porte Saint-Louis. Construction appartenant aux fortifications de la ville. 

Dis moi quand tu pars, je te dirai quoi faire !

En dehors des visites incontournables, Québec propose des activités à foison quelle que soit la saison. Et si on faisait un rapide tour d’horizon ?

Sous le soleil

Au printemps comme en été, le Saint-Laurent offre un panel de possibilités pour ceux qui souhaitent faire des excursions maritimes :

  • Faire une croisière internationale à partir du Vieux-Port
  • Partir en excursion sur le fleuve direction l’île d’Orléans, les Chutes de Montmorency où même partir voir des baleines !
  • Profiter des activités nautiques multiples de la Baie de Beauport : catamaran, kayak, paddle, voile ou kite surf.  

En parallèle, la ville propose un agenda fourni en Festivals et événements en tous genre :

  • La Cérémonie de la relève de la Garde, effectuée tous les jours de l’été à 10 heures, par le Royal 22ème Régiment de La Citadelle. Convenance au cours de laquelle on peut observer les officiers défiler avec le traditionnel uniforme militaire rouge et leurs incroyables Bearskins en poils d’ours sur la tête.
  • Le Festival de l’été sur les plaines d’Abraham, événement incontournable du mois de juillet. Une programmation répartie sur 11 jours qui accueille plus de 250 concerts sur une dizaine de scènes différentes.
  • Le Festival de la Nouvelle-France au cœur du Vieux Québec prend place début Août. Reconstitution historique ponctuée de défilés, spectacles et animations en tous genre.
  • Le Festibière qui se tient mi-août. Une bonne occasion de déguster des breuvages locaux pour les amateurs de bières. 
  • Le Festival de Cinéma de Québec est mis à l’honneur chaque mois de septembre.

Pendant la saison printanière, trouvez une petite cabane à sucre ça serait dommage de ne pas goûter leur sirop d’érable !

Sous la neige

  • La Place d’Youville se transforme en patinoire géante à compter de mi-novembre. C’est gratuit en plus !
  • Dès la mi-décembre, au niveau de la Terrasse Dufferin, la Glissade centenaire du 1884. Une descente de 70 km/h sur des traînes pouvant supporter jusqu’à 4 personnes… C’est bien connu, plus on est de fous plus on rit !
  • Une fois l’hiver installé, l’anneau de glace réfrigéré des Plaines d’Abraham devient le point de chute des amateurs de ski de fond, patin et raquettes. 
  • L’Hôtel de Glace éphémère du Village Vacance Valcartier est accessible dès janvier avec ses huttes en glaces, ses voûtes de neiges, ses sculptures glacées, son spa nordique, son atelier de glace. Des expériences insolites pour s’immerger dans les traditions du Grand Nord ! Sur place, vous pourrez aussi profiter des 35 Glissades du centre de jeux d’hiver du village.
  • Le mois de février voit arriver le Carnaval de Québec et sa mascotte : Bonhomme. Un événement unique au monde avec une multitude d’activités hivernales : palais de glace, course en canot, sculpture sur neige, etc. Sans oublier les défilés… de nuit ! 

Toute l’année

Certaines excursions sont intemporelles et vous pourrez toujours en profiter quelle que soit la saison à laquelle vous visitez Québec. Pourquoi se priver ?

  • Le quartier du Petit Champlain devient l’antre des récits les plus effrayants une fois le soleil couché. Lors des visites fantômes, vos guides déguisés arpentent la vieille ville à vos côtés, lanterne à la main pour vous conter des histoires de meurtres, de fantômes et d’autres mystères locaux.
  • La rue du Trésor ou rue des artistes vous fait entrer dans un autre monde. Dessinateurs, peintres et photographes se sont appropriée l’allée et vous exposent leurs œuvres. Certains vous proposent même des portraits personnalisés.
  • Passer 12 minutes à bord de La Traverse Québec-Lévis pour revenir avec de magnifiques paysages plein la tête ou l’appareil photo !
  • Faire un petit tour d’hélicoptère pour redécouvrir Québec vu d’en haut !

Top 4 des choses à faire aux alentours de Québec City

Dans la région de la capitale québécoise, il y a une profusion de lieux à explorer. C’est pourquoi, je tiens à en partager quelques-uns qui m’ont séduite lors de mon voyage. 

L’aquarium de Québec

Près de 10 000 espèces y sont représentés. On peut y traverser le Tunnel du Grand Océan afin d’apprendre le fonctionnement des fonds marins du Pacifique.

Entre bassin des profondeurs et bassin de contact, on peut aussi y observer d’autres animaux du grand Nord comme des morses, des phoques, des ours blancs, et même des renards arctiques !

On peut y rester une journée entière, Une aire de pique-nique et des points de restauration sont à disposition.

Tarifs: 20,5 $ adulte / 10,25 $ enfant / il existe aussi des tarifs famille

Distance: 15 min en voiture de Québec City

De plus, l’aquarium de Québec propose des programmations saisonnières :

  • Durant les soirées d’hiver, le FestiLumières des jardins, du complexe aquatique, permet de profiter de projections lumineuses et de structures en formes d’animaux.
  • En été, des jeux d’eaux et des parcours d’accrobranche sont proposés aux plus jeunes. 

D’autres événements éphémères sont organisés chaque année. Je vous invite vraiment à vous renseigner directement auprès du Sépaq avant d’y aller.

Wendake

village de wendake

Entre visites guidées, pièces archéologiques, objets culturels et démonstrations artisanales, la cité Huron-Wandat nous immerge dans la culture de cette première nation amérindienne. On peut également y découvrir une reconstitution d’un village typique, faire des balades en canot, assister à des spectacles rituels et s’imprégner des contes et légendes autochtones

Et ça ne s’arrête pas là, même les restaurants proposent de se délecter de plats traditionnels, à tester !

Distance: 15 min en voiture de Québec City

Les chutes de Montmorency

On parle souvent de Niagara Falls, toutefois sa cousine n’a rien à lui envier. Moins large mais plus haute de 30 mètres, elle offre un spectacle tout aussi extraordinaire.

Pour pouvoir profiter au maximum du lieu, on a opté pour la balade panoramique. L’ascension vers le sommet se fait avec le téléphérique qui longe la cascade durant toute la montée. Une vue imparable ! 

Arrivé en haut de la falaise, un chemin balisé permet de redescendre à pieds en passant par le Manoir Montmorency. Ensuite, on traverse le fameux pont suspendu au-dessus de la vertigineuse chute d’eau… Malgré le gouffre de 83 mètres, l’instant est au dépaysement ! Enfin, sur l’escarpement, des escaliers permettent de descendre petit à petit jusqu’aux pieds des Chutes Montmorency. On reçoit quelques éclaboussures, mais on s’en souci guère, tellement on est accaparé par le paysage digne d’une carte postale.

chutes de montmorency été

Sincèrement, c’est avec un véritable pincement au coeur que j’ai quitté l’endroit. Il véhicule une telle sérénité qu’on arrive pas à décrocher !

Distance: 20 min en voiture de Québec City

Pour les amateurs de sensations fortes, une Via Ferrata et une Tyrolienne de 300 mètres de long traversant le point d’eau peuvent être testées. 

Le Canyon Saint-Anne

Un espace naturel boisé, qui s’est constitué autour de la Chute Sainte-Anne; avec de nombreux sentiers jalonnés de sculptures d’animaux en hommage aux peuples autochtones. Parfaite excursion d’une bonne heure pour passer du temps en famille ou entre amoureux de la nature.

canyon proche de quebec alentours

Le canyon est également un spot de sports extrêmes : Vias Ferratas d’été comme d’hiver, ponts suspendus et tyroliennes

Distance: 45 min en voiture de Québec City

Tarif : 14,50 $ pour accéder au site

Mes recommandations pour votre séjour au Québec

Avant de vous donner quelques conseils et bonnes adresses pour Québec, je tiens déjà à vous recommander de bien choisir la période et la durée de votre voyage

Pour en profiter au mieux, je vous invite à prévoir une semaine sur place avec une préférence pour la période entre juillet et octobre. C’est plus sécure si vous n’êtes pas préparé au froid canadien.

Autre chose, quand vous prendrez vos billets, pensez bien au décalage horaire. Il y a 6 heures de moins qu’en France à Québec. (Attention au jetlag à votre retour !)

Petit rappel, l’Amérique du Nord n’est pas en Europe donc faites le change en dollars canadiens ! Rendre visite à son banquier pour savoir où retirer sans payer de commissions une fois sur place serait même avisé.

Le petit conseil avant de partir :

Ne l’oubliez pas : vous allez au Québec ! Oui, l’été indien existe, mais même à cette période prenez quelques pulls ; et même un imper dans vos valises… Croyez-moi une tempête estivale est vite arrivée et les soirées sont fraîches ; vous serez bien contents de les avoirs pour vous protéger du vent glacial !

Et surtout glissez une bonne paire de chaussures dans votre sac ou à vos pieds, vous en aurez besoin !

Où faire sa session shopping ?

Pour acheter des produits locaux, vous devriez trouver votre bonheur entre la rue Saint-Jean et le Quartier du Petit Champlain. Enfin, le Mall Laurier Québec et ses 250 enseignes devrait faire le bonheur des fashionistas !

Où manger ?

Bien qu’on n’ait pas de mal à trouver de quoi se restaurer pour tous les goûts et toutes les bourses à Québec, je tiens malgré tout à partager avec vous quelques adresses sympas que j’ai dégotées : 

  • Aux Anciens Canadiens, restaurant qui propose des spécialités québécoises au 34 Rue Saint Louis. Vous pourrez y apprécier des mets traditionnels tels que le bourguignon de bison ou la tourtière de caribou. Même si la carte est alléchante, mon portefeuille était un peu moins emballé… Prévoyez entre 30 € et 90 € pour tester l’un de ces plats régionaux !
    • Le petit + : le lieu atypique. On nous installe confortablement dans une des cinq salles à manger de la plus vieille maison du Québec (1675).

restaurant anciens canadiens

  • La Planque, le petit bijou aux 4 ambiances du 1027, 3éme Avenue qui vous propose de dîner en mezzanine, de prendre place au comptoir de la cuisine pour les curieux ou de se planquer tranquillement au sous-sol dans une salle insonorisée. Il y a aussi une section bar qui dispose d’une carte de cocktails, bières et vins plutôt étoffée ! Niveau tarif, le menu vous en coûtera un billet de 50 €, mais ça vaut le détour.
    • Le petit + : restaurant qui propose des plats végétariens et sans gluten.
  • Chez Le Cendrillon, la petite sœur de La Planque, je vous invite à demander à “Glou Glou” pour tester les microbrasseries locales. Vous m’en direz des nouvelles ! 
    • Le petit + : service de restauration tardif pour les retardataires.

Où dormir ?

J’avoue que passer une nuit à l’hôtel Fairmont Château Frontenac est tentant ; mais ça n’est pas à la portée de toutes les bourses (de 150 € à 350 €) ! Du coup, j’ai choisi un Airbnb pour une immersion totale à petit budget. Si vous êtes pas trop fan de l’application, vous pouvez trouver des nuitées à tarif abordable dans les campings du coin

Bon, maintenant, je vous laisse acheter votre billet, faire vos valises et profiter d’un voyage fabuleux dans la ville la plus “Frenchie” d’Amérique du Nord. Tabernacle, il ne me reste plus qu’à vous dire BON SÉJOUR À QUÉBEC !

Noter l'article
[Total: 5 Average: 4.2]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer