sac evacuation urgence

Le sac d’évacuation complet (2019) – contenu et liste de contrôle à imprimer

Par

Un sac à dos d’évacuation ? Cela ne me concerne pas.” C’est ce que beaucoup de gens pensent, mais que se passe-t-il si quelque chose d’inattendu arrive ? En situation de crise, vous aurez peut-être besoin de quitter votre maison immédiatement que ce soit à cause d’une catastrophe naturelle ou d’une catastrophe causée par l’homme.

Qu’est-ce qu’un sac à dos d’évacuation ?

Un sac à dos d’évacuation complet assure la survie pendant quelques jours si vous ne pouvez pas rentrer chez vous ou si vous ne pouvez pas prendre de mesures d’urgence. C’est un sac à dos d’urgence en cas de catastrophe, il contient habituellement de la nourriture, de l’eau, des vêtements et des accessoires que vous pouvez utiliser pendant au moins 72 heures.

Ce sac est également connu sous le nom de sac à dos d’urgence, sac à dos de survie, sac à dos de secours, sac Bug Out, sac Get Out, sac EVAC et Battle Box.

Pourquoi ne pas utiliser une simple valise ?
Le grand sac de sport ou la valise doit être porté et tiré. C’est fatigant et peu pratique lorsque les routes lisses s’achèvent.
Sur le terrain, vous êtes beaucoup plus mobile avec un sac à dos, le poids n’appuie pas si fort sur vos épaules et vous avez les deux mains libres pour tenir une carte et une lampe torche.

Les meilleurs sac à dos d’évacuation complet

Dans un premiers temps, je vais vous présenter des sacs d’évacuation complet que vous pourrez utilisez dès l’achat sans rien avoir à ajouter. Nous verrons ensuite comment faire son propre sac d’évacuation et ce que je vous conseille pour qu’il soit vraiment complet.

1. TSK Medical Sac 72 Heures – 3 personnes

sac evacuation trois personnes

  • Sac à dos Viking
  • Capacité : 60 L
  • Poids : 3 KG
  • Dimensions : 54 x 46 x 36 cm
  • Plus de 60 outils
  • Prix : Consulter sur Amazon

Le sac à dos d’évacuation complet TSK contient des sacs de couchages, des rations de combats, des filtres à eau, des ponchos imperméables, et bien d’autres outils pour survivre durant 72h00.

Acheter le sac TSK sur Amazon

2. Essential 2 – Sac de survie et de secours – 2 personnes

lot de survie

Ce sac ne contient que l’essentiel comme son nom l’indique pour survivre durant 72h00. Il contient notamment des packs d’eau, 1 système de filtration d’eau, une corde solide de 15 mètres, des rations de survie, une lampe torche, un couteau, trousse de soin, et des couvertures de survie réutilisables pour pouvoir dormir dehors.

Acheter ce sac d’évacuation Essential 2 sur Amazon

3. TSK Medical sac d’évacuation 72 Heures – 2 personnes

sac urgence crise complet

  • Sac à dos TANX
  • Capacité : 50 L
  • Matière : Nylon
  • Poids : 1 KG
  • Dimensions : 35 x 20 x 60 cm
  • Plus de 40 outils
  • Prix : Consulter sur Amazon

Tout bon sac d’évacuation (Bug Out) doit contenir au minimum de la nourriture, de l’eau, de quoi se faire un abri, une trousse de premier secours, une lampe torche, des outils, des produits d’hygiène ainsi que des vêtements. C’est ce que contient ce sac de survie 72h00 pour deux personnes.

Acheter le sac Tsk Medical pour deux personnes sur Amazon

4. Comfort 2 – Équipement complet pour 72 heures – 2 personnes

sac de survie et d'urgence 72h00

Ce sac d’évacuation de qualité possède un réchaud qui vous permettra d’utiliser les rations de survie et de manger dignement. Le sac contient aussi de l’eau, une lampe torche, des bâtons lumineux, des couvertures de survie et encore bien d’autres accessoires.

Acheter le Comfort 2 sur Amazon

Créer son propre sac à dos d’évacuation

Il y a 10 catégories d’objets à prendre en compte lorsque vous faîte votre sac à dos d’évacuation. À la fin de l’article, vous trouverez une liste de contrôle pratique pour le sac à dos d’urgence à imprimer.

Avant de connaître chacune de ces catégories, il est important de discuter du sac (ou de l’emballage). Le sac d’évacuation doit être un sac à dos suffisamment grand et stable pour contenir l’équipement nécessaire pour 72 heures de survie .

Vous devez le porter confortablement pendant longtemps.

Évitez que votre sac de survie ait toutes sortes d’outils de survie inutile. Gardez les choses simples mon conseil est le sac à dos Mardingtop pour une personne.

sac à dos tactique evacuation

  • Grand espace : 3 compartiments séparés
  • Capacité : 35 L
  • Poids : 1,21 KG
  • Dimensions : 52 x 31 x 26 cm
  • Matière : polyester 600D imperméable
  • Garantie : 90 jours
  • Prix : Consulter sur Amazon

1. Eau potable

Vous avez besoin d’au moins 1 litre d’eau par jour pour un approvisionnement suffisant en liquides, de préférence plus, surtout si l’on tient compte des conditions d’hygiène et de certaines conditions météorologiques.

Une sac d’évacuation de 72 heures doit donc contenir au moins 3 litres d’eau potable fraîche. Cette eau doit être conservée dans 2 ou 3 récipients incassables, dont au moins un est pliable pour réduire le volume.

Une bouteille isotherme en métal avec une tasse est aussi un bon choix parce qu’elle peut être utilisée pour faire bouillir l’eau recueillie dans la zone environnante lorsque l’approvisionnement immédiat est épuisé.

Vous pouvez aussi choisir une poche à eau ou un filtre à eau pour vos excursions.

Puisque l’eau est extrêmement vitale pour la survie, je recommande fortement d’emporter au moins deux options de filtre à eau. Faire bouillir de l’eau pendant 10 minutes est une option, mais pas toujours la plus pratique et la plus saine.

Je suggère d’emporter un système de filtration d’eau et des comprimés de purification de l’eau. Mon équipement comprend :

un filtre à eau Katadyn,
un Sawyer Mini (en renfort)
et les comprimés de purification d’eau Micropur
Les trois options de cuisson, de filtration et de traitement chimique vous donnent plus de flexibilité pour assurer un besoin de survie de base : de l’eau propre.

2. Nourritures

Ne vous inquiétez pas de planifier trois repas équilibrés par jour, il s’agit de survie et non de vacances. Je connais des gens qui ont fait de nombreux voyages de survie et qui n’ont pas mangé pendant quelques jours.

Mais ce n’est pas agréable. Le boeuf, le poulet et les haricots en conserve ou emballés sous vide sont d’excellentes options. Si le sac à dos d’évacuation rempli devient trop lourd, les repas militaires déshydratés sont un excellent choix.

N’oubliez pas, cependant, que de l’eau chaude est nécessaire pour la préparation. Cela signifie une poêle ou un feu et un temps précieux lorsque vous êtes en déplacement. Des rations d’urgence spéciales, telles que NRG-5, offrent également des moyens éprouvés d’équilibrer vos rations.

Comme ces rations sont relativement chères, vous pouvez en remplacer quelques-unes par du bœuf séché. Les barres de muesli et les barres de chocolat sont idéales pour un regain d’énergie rapide, car ces aliments fournissent des calories et des glucides essentiels.

Puisque nous parlons déjà de l’alimentation, nous devons aussi penser à la préparation :

Vous avez besoin d’ustensiles de cuisine très simples.

  • un petit pot,
  • une fourchette,
  • un gobelet en métal
  • et si nécessaire une plaque métallique ou une casserole.

La préparation des aliments nécessite habituellement de la chaleur. Un feu de camp fonctionne sans trop d’efforts, mais n’est pas praticable dans toutes les situations. Un réchaud de camping à carburateur à bois ultra léger serait préférable.

Il est préférable d’emporter une poêle avec soi et de ne pas en avoir besoin que d’en avoir besoin et de ne pas en avoir une avec soi.

3. Vêtements

Sans parler du climat, voici ce que je vous conseille d’emporter. Vous pouvez porter certaines de ces pièces sur votre corps.

  • 2 paires de chaussettes de randonnée en laine (par ex. de Danish Endurance)
  • 2 ensembles de sous-vêtements
  • 1 pantalon de rechange long, mais PAS de jeans et pas de tissu 100% coton (par ex. de Fjällräven)
  • 1 ensemble de sous-vêtements fonctionnels (p. ex. caleçons brise-glace Anatomica)
  • 1 bonnet en laine polaire chaud
  • 2 chemises, l’une à manches longues, l’autre à manche courte
  • 1 pull en molleton moyen
  • 1 veste de pluie chaude et imperméable
  • 1 paire de chaussures de randonnée imperméables et confortables (par ex. Salewa Herren Ms Rapace GTX)

La question des vêtements à emporter en cas d’urgence fait l’objet d’un débat animé dans les forums Survival. Personnellement, je préfère avoir un certain choix, car il est incroyablement important de protéger son corps de la pluie, du froid et de la chaleur en plein air.

1. Votre première option de protection efficace est le poncho militaire. Le poncho a des oeillets dans les coins pour tirer à travers des cordes afin de créer une tente en toile. Sur les forums de survival des personnes passent de nombreuses nuits dans les bois, par tous les temps, avec rien de plus qu’une couverture et une bâche de poncho militaire.

2. La deuxième option de base qui constitue un abri est une simple toile faite avec une couverture de survie. Il y a beaucoup de modèles et de fabricants différents sur le marché. J’ai un sac de couchage d’urgence militaire Shayson qui peut être utilisé non seulement comme duvet de survie d’urgence, mais aussi comme drap de sol ou toile de tente. Ces toiles sont légères et peu coûteuses.

3. En plus du poncho et de la toile de sauvetage, vous pouvez également transporter une bâche en nylon imperméable et indéchirable. Beaucoup utilisent ce type de bâche comme toit de camping chaque année, donc je sais qu’elle fonctionne.

Vous pouvez également apporter une tente de camping légère. Celles-ci peuvent être coûteuses, mais elles sont incroyablement confortables.

Enfin, vous devriez apporter un sac de couchage très compact pour couvrir tous vos besoins de base.

Bien sûr, si vous avez de la place, une couverture en laine douce est un excellent ajout. La laine conserve 80 % de ses propriétés de réchauffement même lorsqu’elle est mouillée, et c’est un tissu de survie très durable avec d’excellentes propriétés isolantes.

4. Le feu

Faire du feu a été l’une des techniques de survie les plus importantes depuis des années. Vous devez donc posséder du matériel pour faire du feu dans votre sac d’évacuation.

Voici 3 façons de faire du feu :

Comme vous préparez ce sac à dos d’évacuation à l’avance, vous pouvez utiliser des briquets et des allumettes étanches.

Vous devriez également posséder un silex qui peut produire des étincelles même dans le froid glacial et la pluie. Il vous faudra aussi une boîte remplie de poudre pour allumer les premières petites flammes.

Vous pouvez acheter ces poudres dans n’importe quel magasin de plein air ou les fabriquer vous-même : Les boules de coton imbibées de vaseline sont les meilleures.

5. Soins médicaux

C’est une question de chance si un médecin est présent dans un accident. D’habitude, les gens en randonnée sont seuls. Des connaissances de base sur les soins médicaux sont donc un grand avantage, et elles vous permettront peut-être de sauver une vie.

Je vous conseille donc d’acheter un livre qui vous fournira les connaissances de base sur le diagnostic médical, le traitement et la prévention des maladies typiques lorsqu’on est éloigné de la civilisation.

Astuce : Les maux de dents et la diarrhée doivent être gérés avec des médicaments que vous avez ajoutés à la trousse de premiers soins. Les antibiotiques et la pommade cicatrisante favorisent le processus de guérison, les comprimés d’iode contrecarrent les maux dus aux radiations radioactives.

Que vous fassiez votre propre trousse de premiers soins à partir de zéro ou que vous achetiez une complète, vous devriez vous assurer qu’elle contient au moins des pansements, des compresses d’alcool stériles, des bandages pour la chevilles, des bandages adhésifs et des bandages de gaze.

Voici ce que je vous conseille pour cette catégorie :

6. Les outils

Le premier et le plus important outil à avoir dans votre sac à dos d’évacuation est un couteau. Le choix de votre couteau de survie est une décision très personnelle, et en plus de vos connaissances, il sera sans aucun doute votre outil de survie le plus utile.

Je vous suggère de porter un couteau de survie tout usage avec une lame fixe. Il devrait être assez grand pour couper et fendre le bois de chauffage, mais assez petit pour être utilisé pour des tâches plus fines telles que tailler des feuilles et préparer de la nourriture.

Le bon équilibre est une décision personnelle. À mon avis, la longueur du couteau doit être de 25 cm pas beaucoup plus.

Astuce : Les couteaux Mora sont des couteaux polyvalents très fiables que vous pouvez acheter pour pas très cher.

En plus d’un couteau à lame fixe, vous devriez également acheter un bon couteau suisse.

Votre couteau suisse doit avoir au moins un tournevis, une pince, une lame de couteau et un ciseau/cutter.

Je vous conseille personnellement un Leatherman Rebar Pince Multifonction.

7. Lampe torche

Vous devriez avoir au moins 2 sources lumineuses dans votre sac à dos d’évacuation. Je suggère d’avoir une lampe de poche avec une petite portée et une lampe torche puissante à LED.

La première peut être une lampe plus petite que vous pouvez utiliser dans le camp ou pour préparer les repas. Les minis porte-clés LED sont légers, abordables et durables.

Pour les lampes torches, je vous conseille d’investir dans une lampe torche Maglite par exemple la Maglite 3D.

8. Communication et documents

Si vous êtes blessé, vous pouvez d’abord essayer d’appeler à l’aide à partir de votre téléphone portable.

Même si aucune barre de réception n’est visible, vous devez composer le 112 à partir d’un endroit aussi haut que possible, les appels d’urgence peuvent toujours être effectués sans crédit, si la carte SIM est active.
Si possible, assurez-vous également d’avoir une batterie séparée de téléphone portable complètement chargée. Il existe plusieurs façons de recharger votre téléphone sur le terrain sans alimentation secteur, par exemple avec des chargeurs solaires, des chargeurs à manivelle et des batteries portable. Découvrez quelle est la meilleure solution pour votre téléphone portable actuel.

En temps de crise, le réseau est susceptible d’être surchargé, mais les SMS sont généralement encore envoyés, donc un téléphone portable est essentiel.

En plus d’un smartphone, vous devriez également emporter avec vous une petite radio AM/FM à piles ou à manivelle. Celle-ci peut être une source d’information importante, et pour un bon prix d’achat de 20 euros et un poids de 200 g vous ne pouvez rien faire de mal.

Je vous conseille une radio à manivelle Fyeep AM / FM qui est un appareil de survie essentiel à avoir dans un sac d’évacuation.

Le port USB peut être utilisé pour charger un smartphone et d’autres appareils. Le boîtier possède même une torche intégrée.

Mais si tout se passe mal ?

Ajoutez plus d’objet d’aide à la navigation à votre équipement de sac à dos d’urgence et utilisez les méthodes traditionnelles pour trouver le bon chemin. Entrainez-vous sur votre temps libre à utiliser une boussole et une carte.

Cette catégorie comprend également des documents importants. En cas d’évacuation d’urgence, vous devez avoir sur vous tous vos documents personnels. Il s’agit notamment :

  • Carte d’identité, passeport
  • Carte de sécurité sociale
  • Information médicale
  • Numéros de téléphone importants
  • Numéros de compte (banque, assurance, cartes de crédit, etc.)
  • Permis de chasse, permis de pêche, permis d’armes à feu.
  • Permis de conduire

Le dernier point de cette catégorie concerne les cartes détaillées de votre région, de votre pays et de toute zone située entre votre emplacement et celui de votre zone de repli.

Il serait insensé de se fier uniquement à un GPS en cas d’évacuation d’urgence. Emmenez vos cartes !

9. Autodéfense

Vous pouvez être sûr qu’une évacuation conduira au chaos et au désordre. Des événements de cette ampleur surchargent inévitablement les mesures normales de police, du moins pour une courte période.

D’après les histoires passées, nous savons qu’il y aura des troubles, des pillages, des vols et des crimes violents dans les zones de crise. Vous devez être prêt à vous protéger et à vous défendre, vous et vos ressources, surtout si vous avez une famille.

Il serait naïf de ne pas prendre cette catégorie au sérieux. Le plus haut niveau de légitime défense est fourni par une arme à feu. Outre le facteur d’intimidation, une arme a une portée.

Certains utilisent des fusils de chasse, d’autres préfèrent les pistolets, d’autres encore choisissent des armes de poing.

D’autres armes efficaces pour l’autodéfense peuvent être votre couteau de survie ou une machette.

10. Matériel pour sac d’évacuation

Les dommages sur vos équipements sont inévitables. À quelle vitesse un clou rouillé déchire votre pantalon ? Vous risquez de rester coincé avec votre sac à dos d’évacuation accroché à un arbre ou votre ceinture risque de s’arracher. Personne n’est à l’abri de ces problèmes, mais de tels incidents limitent sérieusement votre capacité à agir.

De votre sac d’évacuation bien emballé vous devez avoir :

Au cas où vous devriez fuir à pied, le poids de votre sac à dos joue un rôle important. Attendez-vous à porter votre sac à dos pendant 3 jours. Pour cette raison, la charge varie en fonction de la taille de l’utilisateur.

En règle générale, vos bagages ne doivent pas dépasser le quart de votre poids corporel. Cela signifie que les hommes ont un poids de sac à dos d’environ 16 kilos, les femmes d’environ 12 kilos.

Il n’y a pas de sac d’urgence parfait. Même mon propre sac à dos d’évacuation change et évolue avec vos besoins, vos pensées, vos désirs et votre état mental.

Un Bug Out Bag incomplet et imparfait vaut mieux qu’aucun en cas d’urgence.

Ranger votre sac à dos d’évacuation

Contrairement à la vie de tous les jours, où fouiller dans un sac est plutôt ennuyeux, il ne faut pas perdre de temps en cas d’urgence. Emballez votre sac à dos de manière à ce que les choses les plus importantes soient à portée de main, ou mieux encore, rangez votre équipement selon les priorités.

Les essentiels pour la survie

Il se peut que vous vous retrouviez soudainement dans une situation où vous n’avez plus votre sac à dos d’évacuation à votre disposition : Par conséquent, portez toujours l’équipement essentiel directement sur votre corps.

Les pantalons avec de grandes poches sont de bonnes idées, mais il est plus confortable de transporter ces objets dans un sac banane. Les éléments essentiels à la survie sont les suivants :

Eau

Attachez une bouteille d’eau remplie à votre ceinture. Rangez un filtre à eau mobile, tel que le Sawyer MiniOne, dans votre sac banane.

Rations

La faim vous prive de votre force en un rien de temps : Portez toujours des barres énergétiques ou de la nourriture d’urgence dans votre sac banane.

Chaleur / Isolation

Un film de survie et suffisamment d’allume-feu assurent votre survie pendant les nuits froides et non protégées.

Outils

L’outil le plus important pour survivre est un couteau. Les couteaux plus grands sont portés dans la gaine de votre ceinture, les petits couteaux tiennent dans la poche banane. Une carte, une boussole, une lampe de poche et des jumelles sont également indispensables. Cela vous assure d’atteindre votre objectif.

Équipement important

Tous les articles dont vous avez besoin tous les jours doivent être à portée de main dans votre sac d’évacuation. Pour maintenir vos performances sur ce parcours difficile vous devez avoir à portée de main : Les toiles pour faire un toit, sacs de couchage et l’allume feu pour la nuit. Le réchaud de camping et la trousse de premiers soins complètent ce groupe.

Quand dois-je préparer mon sac d’évacuation ?

Il est préférable de commencer les préparatifs immédiatement, car les catastrophes ne sonnent pas à la porte d’entrée avant qu’elles ne surviennent. Soyez prudent et choisissez des produits de qualité.

Certes, c’est une affaire coûteuse, mais n’oubliez pas que votre vie et celle de votre famille peuvent au pire dépendre d’un équipement inadéquat. Lorsque vous achetez, commencez par les choses les plus importantes.

L’achat de matériel d’occasion provenant des stocks de l’armée est une option à envisager. Les articles sont de haute qualité et sont testés dans le commerce.

Ces erreurs sont souvent commises lors de la préparation du sac d’évacuation :

  • Trop de poids
  • Équipement inutile
  • Articles de qualité inférieure
  • Pas d’entraînement à la manipulation

Quel scénario vous attend ?

La composition du sac à dos d’évacuation dépend de facteurs individuels. Un habitant sur la côte est plus susceptible de s’attendre à des tempêtes, tandis qu’un habitant à la montagne est plus susceptible de subir des avalanches.

Au cours de la phase de planification, réfléchissez constamment à l’ensemble du temps de déplacement, du début à la fin. Où habitez-vous et à quels types d’incidents vous attendez-vous ? À quelle période de l’année le sac à dos de secours doit-il être fait ?

Vous voyagez seul ou en famille ? Comment voyagez-vous, à pied, à vélo, en voiture ? À quelle distance se trouve votre destination de secours ?

Suite à ça, vous développez le concept optimal pour votre situation. Plus vous approfondirez le sujet, meilleur sera votre sac à dos de fuite.

Outre les besoins personnels, quatre questions doivent être posées :

  • Où puis-je me procurer de l’eau potable propre ?
  • Où vais-je passer la nuit ?
  • Qu’est-ce que je mange ?
  • Comment me protéger du froid, de la chaleur et de l’humidité ?

Planifier les incidents

Quand tout sera prêt, vous aurez terminé la première moitié de la planification de votre fuite. Maintenant durant le voyage : Quels incidents peuvent survenir ? Comment réparer l’équipement défectueux ?

Comment puis-je m’aider moi-même en cas de blessure ou de maladie ? Comment puis-je me tenir au courant de la situation actuelle ? Planifiez un itinéraire alternatif. Bref, il vous faut un plan B.

Communication et navigation

Si vous êtes blessé, vous pouvez d’abord essayer d’appeler à l’aide à partir de votre smartphone. Assurez-vous de vous tenir informé de la situation actuelle. Vous pouvez utiliser aussi votre smartphone en boussole si vous avez oublié d’en acheter une.

Formez-vous

Entraînez-vous à travailler avec votre équipement dans des conditions extrêmes. Montez votre tente dans l’obscurité lorsque vous êtes fatigué par le travail et allumez un feu de camp sous la pluie ou la tempête.

Apprenez à manipuler chaque objet dans des conditions réelles, car en cas d’urgence, vous n’aurez peut-être pas de seconde chance.

Rangement du sac à dos de secours

Placez le sac à dos d’évacuation à portée de main, c’est-à-dire de préférence pas dans la cave ou dans le garde-manger derrière la machine à laver. Un bon endroit serait dans le couloir ou dans l’entrée en général. En cas d’incendie dans un appartement, par exemple, vous devez atteindre rapidement ce sac à dos d’urgence.

Si vous avez un sac à dos d’évacuation prêt depuis un certain temps, vérifiez régulièrement son contenu. Les médicaments et la nourriture sont périmés, les piles ne marchent plus et les copies des documents ne sont plus à jour.

Devriez-vous acheter un sac à dos d’urgence complet ?

Les sacs à dos d’urgence emballés sont disponibles dans différentes gammes de prix. On y retrouve les éléments essentiels pour survivre durant 72 h 00.

Vérifiez qu’on y retrouve, un système de filtration d’eau ou un sac de couchage. Beaucoup de fournisseurs proposent des sacs avec l’essentiel que vous pouvez ensuite compléter.

Risque de catastrophe chez moi ?

Une maison peut brûler, devenir inhabitable à cause d’un dégât des eaux, ou d’une bouteille de gaz qui explose.

Notre climat européen est généralement tempéré et calme, mais les catastrophes naturelles comme les tempêtes, les chutes de neige, les tremblements de terre, les inondations et les glissements de terrain peuvent détruire en un éclair des maisons, des véhicules, des routes et des installations médicales.

Les chaînes d’approvisionnement telles que les supermarchés, les usines hydrauliques, les centrales électriques peuvent être paralysées.

Lorsque l’ouragan Katrina a frappé la côte sud des États-Unis il y a quelques années, des dizaines de milliers de personnes ont dû quitter leur foyer sans prévenir. Sans préparation et sans plan d’urgence, beaucoup de ces personnes étaient complètement dépendantes de l’aide extérieure, alors qu’elles devaient vivre dans des abris d’urgence dans un état d’urgence absolu.

Un sac d’évacuation de 72 heures, aurait été une ressource inestimable. Dans notre économie mondiale instable, nous devons envisager de devenir la cible d’attaques terroristes ou militaires qui pourraient-nous obliger à évacuer nos propres maisons.

Un acte terroriste (nous nous souvenons tous du 13 novembre) n’est pas la seule menace humaine. Les barrages éclatent, les centrales électriques fuient, des déversements d’hydrocarbures se produisent et d’autres structures d’origine humaine peuvent tomber en panne et entraîner des catastrophes. Des montées de maladie pourraient également justifier l’évacuation.

Nous ne savons pas quand, où et comment les catastrophes frappent. Mais nous savons comment nous préparer à une catastrophe. Il y a une ligne fine entre l’ordre et le chaos, et parfois cette ligne peut être mesurée en quelques secondes.

Lorsque chaque seconde compte, un plan et les outils qui le réalisent sont essentiels à la survie. Le sac d’évacuation d’urgence est la ressource la plus importante d’un plan d’évacuation, c’est peut-être la clé de votre survie.

Conclusion Sac à dos d’évacuation

Préparez un sac à dos d’évacuation et passez le week-end dans la forêt, c’est ainsi que vous développerez ce projet à partir de zéro. En effet, en cas d’urgence, vous aurez un plan tous tracé pour vous sauver.


Notre Newsletter

Noter l'article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer