mora eldris test

Morakniv Eldris Test – Couteau de cou de Mora

Par

Quand j’ai vu ce couteau pour bébé pour la première fois, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

Selon la devise : “Son nom est déjà plus long que la lame”, je me suis quand même renseigné sur ce Eldris.

Et vous savez quoi, ce petit outil est si robuste et mordant qu’il fait 85 % du travail des grands couteaux !

Morakniv Eldris Test – acier inoxydable pour la chasse, la pêche et le plein air

morknife eldris de couleur bleu

  • Longueur totale : 14,3 cm
  • Longueur de lame : 5,4 cm
  • Acier de lame : Sandvik inoxydable (12C27)
  • Épaisseur de lame : 2 mm
  • Poids : 61 g, avec capuchon 80 g
  • Manche : caoutchouc TPE et polymère
  • Prix : Consulter sur Amazon

Comme la version Kansbol et Garberg, la version de base de l’Eldris se présente seule dans son étui aux couleurs assorties.

La lame

Le dos a une épaisseur de 2 mm et reste mince. La lame accepte d’être tirer et pousser, même si elle n’a pas de corps complet.

Mora utilise l’acier inoxydable Sandvik 12C27, dont la grande résistance à la coupe a été prouvée pendant de nombreuses années. Cependant, il sera difficile de ré-aiguiser les degrés de dureté 56 – 58 HRC, car le couteau sera endommagé lors de son utilisation.

C’est brutal !

Surprise, ce n’est pas grave si vous avez une bonne ponceuse à la maison.

En chemin, un affuteur de couteau fera aussi l’affaire.

Coupe – double coupe Scandi

double lame couteau mora eldris

La lame utilise toute sa longueur. La coupe Scandi suit une courbe continue pour passer à un angle d’affûtage plus aigu au niveau du ventre de la lame avant d’atteindre la pointe relevée.

Mais tant d’angles de coupe sur une lame courte, est-ce nécessaire ?

Oui c’est utile, car chaque section a son propre objectif :

  • La profonde entaille Scandi à l’extrémité arrière glisse parfaitement et enlève correctement la matière en longs coups.
  • Le ventre et la pointe permettent un travail fin et détaillé, tandis que l’affûtage latéral rend la lame avant très étroite.

Le manche

poigne couteau mora

Le manche de couteaux Mora :

  • plastique plus doux à l’extérieur
  • plastique central en polymère dur

Ce qui permet d’obtenir un manche antidérapant solide.

Les droitiers et les gauchers peuvent manipuler le couteau et le fourreau de façon optimale, car il n’y a pas de différences entre les côtés.

Avec Mora, une petite lame signifie aussi une petite prise, mais son volume remplit la main et permet une puissante traction. L’extrémité arrière arrondie n’appuie pas sur les points chauds des paumes et il y a même de la place pour l’ouverture de la lanière.

Les manches sont disponibles en cinq couleurs :

  • noir,
  • bleu,
  • jaune,
  • vert,
  • orange,
  • et rouge.

Etui

etui couteau mora

L’étui en plastique solide a ce qu’il faut pour devenir un classique du design. Sa seule décoration est le blason de la Dalécarlie, sinon tout est purement fonctionnel.

À l’intérieur, il est équipé de deux chevilles qui provoquent un “clic” distinct du manche à chaque fois qu’il est inséré.

La double sécurité contre la perte est assurée par la sangle de tension qui est guidée sur le manche.

La boucle se trouve autour du couvercle en plastique et le fixe à nouveau avec un bouton poussoir. Comme le bouton-pression n’entre pas en contact avec la lame, il ne frotte pas contre elle et ne produit pas de rayures.

Utilisation

taille du bois avec couteau eldris

Autrefois, il était moderne de porter des briquets autour du cou.

  • Aujourd’hui, “l’homme” porte un Eldris et fait du feu avec lui. Sérieusement, l’arrière de la lame est aiguisé pour frotter avec un allume-feu et faire des étincelles
  • En attendant, prenez le temps de préparer des bâtonnets de plumes et de gratter de fins copeaux pour le liant.
  • Utilisez l’Eldris comme écorcheur pour le petit gibier ou coupez la carpe en morceaux. Même après avoir nettoyé les derniers choux de Bruxelles, vous ne ressentirez aucune fatigue dans votre main.

La seule chose à laquelle l’Eldris doit naturellement s’adapter est la technique du bâton. Et vous feriez mieux de prendre du pain en tranches avec vous.

Acheter le couteau Eldris de Mora sur Amazon

Qui devrait acheter un Mora Eldris ?

Le couteau Eldris n’est pas un simple petit couteau que l’on peut utiliser chez soi pour ouvrir des colis. C’est un couteau polyvalent pour :

  • Pêcheur,
  • Campeur,
  • Amateurs de trekking et de randonnée.

Il peut tout faire sur le sentier et au camping, sauf couper du bois de chauffage.

Les couleurs d’Eldris ont-elles une signification plus profonde ?

“Parce que je n’aime pas le vert, je n’achète pas le couteau.” D’une manière ou d’une autre, beaucoup de gens perdent la chance de posséder un grand couteau. Mais Mora n’utilise pas seulement les Eldris aux couleurs vives comme un élément de style à la mode.

Chaque nuance exprime le lien avec la nature et avec la ville natale de Mora dans la région de Dalécarlie :

NOIR : En se promenant dans les forêts de Mora, les randonneurs rencontreront de nombreux tunnels miniers et des mines de charbon abandonnées.
ROUGE : Le pigment rouge provient du cuivre des mines de Falu. C’est de là qu’est née la tradition des maisons en bois peintes en rouge avec des châssis de fenêtre blancs, très répandue dans toute la Suède.
BLEU : après le rouge dalarna, le bleu dalarna est la deuxième couleur nationale de la Suède. On le voit aussi souvent sur les maisons que sur les vêtements et les objets de la vie quotidienne. Même dans le blason régional (la couronne royale avec les flèches croisées sur le fourreau du couteau), on retrouve le bleu.
VERT : Pas de camouflage paramilitaire, mais des prairies et forêts reposant paisiblement autour du lac Siljan sont symbolisées par la couleur naturelle verte.
JAUNE : Depuis le 17 ème siècle, le feldspath, minéral de couleur ocre, est extrait de la roche volcanique de cette région. On le retrouve dans les peintures et les costumes folkloriques de la Mora.

Conclusion

Le couteau de cou Mora Eldris combine les avantages d’une lame fixe et d’un couteau compact. Le design est également un succès.

Le couteau semble inoffensif et est portable dans la plupart des pays.

Acheter maintenant sur Amazon

Le petit Mora Eldris est mon nouveau favori quand il s’agit de petits mais fins couteaux. Je le considère comme une véritable alternative au couteau de poche, un compagnon quotidien que l’on ne remarque que lorsqu’il n’est soudainement plus là.


Notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer